Sur-mesure : tout sur la demi-mesure, petite mesure, grande mesure

Sur-mesure : tout sur la demi-mesure, petite mesure, grande mesure

9.11.2023

Sur-mesure : quel est son intérêt, en particulier pour le costume et la chemise sur mesure ?

Chez l’homme, le port de la chemise, en particulier assortie à un costume et une cravate, est extrêmement codifié. La manche de la chemise doit dépasser légèrement de la veste, le col et la carrure doivent être bien ajustés. Et lorsque l’on veut une certaine coupe, avec un certain col et un certain tissu et coloris, alors on est sûr et certain de ne jamais trouver son bonheur dans le prêt-à-porter. C’est pourquoi le sur-mesure est dès lors un must absolu.

Copyright Anna Marchlewska

La demi-mesure industrielle ou mesure personnalisée

Les chemises et costumes réalisés en demi-mesure ou “mesure personnalisée” font l’objet d’un processus industriel.

Le fabricant industriel part d’un patronage existant qu’il a au préalable numérisé et vectorisé, et dans lequel il a programmé des équations. Les mesures de chaque client sont saisies de manière informatique. Dès que ces mesures sont saisies, le patronage est automatiquement imprimé, avec le positionnement de chaque morceau sur le tissu afin d’en optimiser la consommation. Cette grande feuille de papier est ensuite posée sur le tissu, qui est lui-même posé sur une grande machine de coupe très moderne et qui mesure au moins 10 mètres de long. Chaque élément est découpé par un robot. Les raccords de tissus (rayures, carreaux) sont « optimisés » grâce à un capteur laser. Toutefois, il est extrêmement fréquent d’observer un décalage de raccords pouvant aller jusqu’à 0,5 cm, même dans les meilleurs ateliers, notamment au niveau des emmanchures ou encore des coutures côtés. Parfois, si le fabricant souhaite économiser du tissu, les raccords ne sont tout simplement pas optimisés…

Une fois les morceaux de tissus découpés, tous les éléments de la chemise ou du costume sont rassemblés et ils passent de poste en poste, avec un ouvrier ou une ouvrière différente à chaque poste de travail. Broderie des initiales faite à la machine, montage du col, couture des boutonnières, couture des boutons, renfort des boutons, montage des manches, des poignets, etc.

La demi-mesure industrielle : cela ressemble à une usine d’automobiles !

Normalement, il faut 40 minutes pour fabriquer une chemise en prêt-à-porter sur une chaîne de production standardisée. Pour une chemise en demi-mesure industrielle, cela prend 70 minutes. Ce qui est une vraie prouesse technique, étant donné qu’il faut caler chaque machine à chaque changement de coloris de tissus et que les variantes sont infinies. Afin d’optimiser la charge de travail, les ateliers de demi-mesure industrielle regroupent les commandes des clients par coloris.

Copyright Anna Marchlewska

Les avantages et inconvénients de la demi-mesure industrielle :

En demi-mesure industrielle, il faut noter que les finitions sont également « industrielles ». On ne sera donc pas étonné de voir des coutures rabattues assez grossières en lieu et place de coutures anglaises d’un raffinement autre.

Selon les maisons et les lieux de fabrication, les boutons pourront être ou non renforcés, les coutures plus ou moins régulières, les tissus de plus ou moins bonne qualité…

Copyright Anna Marchlewska

La demi-mesure industrielle sur Internet :

Sur Internet, le client est livré à lui-même pour prendre ses mesures. Et il ne peut pas toucher les tissus. Certaines marques ont remédié à cela en proposant d’expédier des liasses de tissus (format timbre poste) et en mettant en place un système de prises de mesure très simplifié. Bien souvent, le client doit sacrifier la première, voire la deuxième chemise, avant de trouver ses marques.

La demi-mesure industrielle en boutique :

Cela permet d’aller un peu plus loin en termes de prises de mesure, de toucher réellement les tissus, de voir les cols et bon nombre de modèles de chemises mis en situation. Toutefois, cela reste limité à de la « 2D »…

Mon point de vue sur la demi-mesure industrielle :

Mieux vaut de la demi-mesure que point de mesure du tout ! En bref, si vous avez un budget restreint et que vous souhaitez quand même éviter de paraître ridicule dans vos costumes et chemises, délaissez absolument le prêt-à-porter et passez à la demi-mesure. Ce ne sera pas complètement parfait mais vous assurerez le “minimum syndical” à votre vestiaire. Si vous optez pour une commande sur internet, demandez à une tierce personne de prendre vos mesures. Ne les prenez jamais vous-mêmes ! Et soyez prêt à consacrer un certain budget pour réaliser plusieurs essais dans plusieurs marques avant de trouver… chemise à votre torse ! A moins que vous ne préfériez économiser du temps et opter pour la meilleure qualité tout de suite. Dans ce cas, lisez bien cet article jusqu’au bout !

Copyright Anna Marchlewska

La grande mesure

La grande mesure, c’est le nec plus ultra du sur-mesure.

Les prix sont particulièrement élevés : plusieurs centaines d’euros (souvent plus de 500 €) pour une chemise et plusieurs milliers d’euros (au moins 5000 €) pour un costume. Il va de soi que les étoffes utilisées sont parmi les plus nobles au monde et les coutures très raffinées.

Pour ce tarif, la chemise en grande mesure sera réalisée selon les étapes suivantes :

Copyright Anna Marchlewska

Les costumes et les chemises en grande mesure sont, en principe, réalisés sur place

Il faut noter qu’en grande mesure, c’est le tailleur qui prend les mesures du client et réalise le patronage du costume ou de la chemise, le plus souvent sur place. En Angleterre, on utilise le terme “bespoke” pour désigner les tailleurs qui réalisent des chemises et des costumes en grande mesure sur place. Toutefois, pour des contraintes de loyers élevés, en particulier à Savile Row et German Street, cela est de moins en moins le cas. L’étymologie du terme “bespoke” provient du verbe “to bespeak” : demander, commander à l’avance. Aujourd’hui, ce terme a perdu de son sens. Il désigne a minima des chemises et costumes sur-mesure de confection artisanale, le summum étant le vêtement entièrement cousu main. Mais il est très largement utilisé par de nombreuses marques de demi-mesure industrielle, ce qui tend à banaliser ce terme, dont l’origine est pourtant synonyme de très haute qualité.

La réalisation du premier costume ou de la première chemise en grande mesure

Le tailleur sur mesure réalise également la coupe du tissu la plupart du temps, bien qu’il puisse également confier cette mission à un coupeur. Ensuite, la confection de la chemise est confiée à un ou plusieurs techniciens qui réalisent la couture et le montage du vêtement. Certaines maisons réalisent toute la chemise ou le costume à la machine, d’autres à la main. Et d’autres maisons confectionnent une partie de la chemise/ du costume à la machine et certaines finitions à la main, comme par exemple la couture des boutons et la réalisation des boutonnières.

Il est conseillé de faire faire une première chemise, de style classique, dans un tissu blanc ou bleu. Pour le costume, optez également pour un classique gris anthracite ou un bleu navy.

Dans le plus grand respect des règles de l’art du costume ou de la chemise en grande mesure, l’idéal est que le client porte sa chemise 3 ou 4 fois, puis qu’il revienne avec son habit. Le tailleur analysera ainsi quelles sont les ultimes modifications à opérer sur le patronage afin que les chemises et costumes sur mesure suivants aient un tomber absolument parfait.

Le délai de confection pour un tel costume ou une telle chemise sur mesure peut aller jusqu’à six mois en intégrant tous les rendez-vous nécessaires à leur élaboration.

La petite mesure artisanale : la petite soeur de la grande mesure

La petite mesure artisanale a de nombreux points communs avec la grande mesure :

Copyright Anna Marchlewska

Moins de rendez-vous imposés au client pour le costume ou la chemise en petite mesure artisanale

Comme en grande mesure, un  rendez-vous a lieu avec le client afin de prendre toutes les mesures. Cela représente une vingtaine de mesure en tout, soit autant qu’en grande mesure. A cette occasion, le tailleur et le client définissent les choix pour élaborer le premier costume ou la première chemise sur mesure. Afin de gagner du temps, et d’économiser un rendez-vous, je fais essayer un ou plusieurs gabarits au client (ou modèles d’essai). Ceci dans la taille et la coupe qui s’approchent le plus des souhaits et de la morphologie de la personne. Cela me permet de comprendre ce que souhaite le client en termes d’aisance et de confort. Je règle également la hauteur de col, les hauteurs et décalages éventuels entre les épaules. On obtient ainsi un costume et une chemise sur mesure très bien coupés et réalisés. Et à un tarif qui reste accessible puisqu’on économise la confection de la toile.

A la différence de la grande mesure, ce n’est pas moi qui réalise le patronage ni la coupe de la chemise. En effet, je préfère confier cette mission à des ateliers d’excellence (parmi les meilleurs au monde). Les partenaires de l’Atelier Clotilde Ranno sont tous en Union Européenne, et en particulier en Italie. Comme en grande mesure, la coupe et le patronage y sont réalisés à la main. Et comme en grande mesure, les coutures sont d’un raffinement poussé à l’extrême. Et j’offre la possibilité de confectionner une chemise avec 10 finitions mains, ce qui est un must dans l’univers du sur-mesure et de l’artisanat d’excellence.

Copyright Anna Marchlewska

Un travail en 3D en termes de coupe et de respect de la morphologie du client

Afin de proposer des tarifs qui restent dans le domaine du raisonnable, nous avons réuni dans la même pièce ingénieurs et artisans-tailleurs, afin de tirer le meilleur à la fois de l’excellence du du fait-main et de la précision et rapidité des technologies de pointe. Cela permet de gagner du temps et de faire des économies quand c’est possible, tout en obtenant un travail réfléchi, soigné, extrêmement bien réalisé, avec des étapes faites à la main lorsque c’est nécessaire.

Ainsi, dans certains cas, certaines altérations sont réalisées à la main. Les raccords pour les tissus à rayures ou à carreaux sont également faits-main. Dans tous les cas, nous réalisons véritablement un travail sur-mesure en trois dimensions (3D) car nous respectons la morphologie de chaque personne. Si la posture du corps est plus orientée vers l’avant ou l’arrière, les épaules plutôt basses ou hautes, carrées ou rondes, cela a un impact sur la coupe de la chemise ou du costume et doit être pris en compte au niveau du patron.

La coupe réalisée à la main reste la manière la plus précise pour faire les raccords de tissus à motifs, en particulier pour les chemises rayées ou à carreaux. Et oui, la machine n’a pas encore réussi à supplanter l’homme dans tous les domaines !

Je prends donc toutes les mesures. Je prends le temps de conseiller chaque client individuellement sur les meilleurs choix possibles compte tenu de sa morphologie, de ses attentes et de son style de vie. J’offre donc également un conseil sur-mesure ! Et suite au rendez-vous, je réalise un dossier technique que je confie à mon atelier afin de faire confectionner le premier costume sur mesure ou la première chemise sur mesure. Cela économise donc un rendez-vous intermédiaire, même si plusieurs rendez-vous d’essayage sont nécessaires, en particulier pour le costume.

Copyright Anna Marchlewska

Un résultat final au plus proche de la grande mesure

Une fois la première chemise sur mesure réalisée et essayée, je note personnellement quelles sont les améliorations à apporter sur le patronage afin d’assurer le meilleur tomber possible pour les chemises suivantes. Ce qui est donc finalement très proche des costumes ou chemises en grande mesure, en particulier pour les costumes ou chemises réalisés à la suite de la première commande d’un costume ou d’une chemise sur mesure. Le fait de faire essayer un gabarit au premier rendez-vous permet de gagner du temps sur la réalisation. Le délai de fabrication est donc d’1 mois environ, qui peut être réduit à 2 semaines en cas d’urgence (avec un supplément). Pour les costumes, il convient toutefois de noter un délai supplémentaire d’une dizaine de jours minimum pour les derniers ajustements, réalisés par notre couturier parisien.

Enfin, comme en grande mesure, je travaille uniquement avec des tissus de très haute qualité : cotons égyptien, soie, mélanges coton égyptien et cachemire, lin pour les chemises sur mesure. Pour les costumes : draps de laine en Super 130 à Super 170, étoffes de cachemires, soie, lins… Les maisons auprès desquelles je me fournis sont les mêmes que dans la grande mesure : Alumo, Thomas Mason, David and John Andersen pour les chemises. Loro Piana et Holland & Sherry pour les costumes.

Les avantages de la petite mesure artisanale par rapport à la grande mesure sont donc les suivants :

La petite mesure artisanale représente donc le meilleur compromis pour du sur-mesure !

Vous souhaitez découvrir nos collections, nous demander un devis et en savoir plus sur notre travail. Cliquez sur le lien ci-dessous et réservez votre créneau dans notre agenda en ligne :

Prenez RDV à l’Atelier Clotilde Ranno

Ces articles pourraient vous intéresser