Le nœud papillon : accessoire du soir ou du quotidien ?

Le nœud papillon : accessoire du soir ou du quotidien ?

8.11.2023

Le nœud papillon est un accessoire souvent jugé formel ou excentrique. Très utilisé jusque dans les années 1960, il se voit délaissé au profit de la cravate, devenue l’accessoire business par excellence. Il est par la suite perçu comme très fantaisiste, voire même ridicule dès lors que la figure du clown se l’approprie. Pourtant, le nœud papillon reste un accessoire très élégant qui peut être porté dans diverses occasions. Lorsqu’il est convenablement utilisé, ce dernier donne tout son sens à une tenue.

Aux origines du nœud papillon

Un lien étroit avec la cravate

Si le nœud papillon est un accessoire désormais bien connu de tous, ses origines restent, elles, floues. En effet, on rapprocherait les prémices du nœud papillon à celles de la cravate. Pour nous attarder sur le nœud papillon, il nous fallait ainsi vous parler de la cravate dans notre article précédent.

En réalité, les foulards retrouvés sur les soldats en terre cuite du premier Empereur chinois ou sur les soldats croates de la Guerre de Trente Ans peuvent aussi bien être assimilés à un nœud papillon qu’à une cravate. On parle surtout de rubans décoratifs noués d’une certaine manière. De ce fait, ces derniers peuvent s’apparenter aux deux accessoires.

Il est quasiment impossible de déterminer lequel des deux est plus ancien. Pour certains, le nœud papillon ne serait qu’une variante. Il viendrait alors d’une hybridation entre le jabot et la cravate. En anglais, il est appelé bow tie : le « bow » viendrait de ja-« bot ».

Les origines du nœud papillon sont également attribuées au gentleman du XIXe siècle Beau Brummel. Soucieux de son apparence, il aurait inventé un nœud complexe digne d’un vrai dandy, semblable à un nœud papillon.

Ce n’est qu’en 1904 que l’on commence à véritablement parler de nœud papillon lors de la représentation de Madame Butterfly de Puccini en raison de l’habillement de ses comédiens. Pourtant, il faudra attendre 1924 pour que cravate et nœud papillon soient enfin différenciés. Dès lors que le cravatier Langdorf créé une nouvelle technique d’assemblage pour confectionner une cravate, la scission est actée.

Son affiliation au smoking

Qui dit nœud papillon dit souvent smoking. Traditionnellement, les deux vont de pair. Mais cette alliance est en fait historique. Si on attribue à Langdorf la cravate telle que nous la connaissons, la création du nœud papillon, elle, reviendrait à Pierre Lorillard.

Lors d’un bal au Tuxedo Park Country en 1886, Pierre Lorillard aurait recoupé la queue de pie de son ami James Brown Potter pour en faire un costume. L’appellation anglaise du smoking « tuxedo » viendrait alors de là. Avec cela, le couturier français aurait dessiné une petite cravate très courte : le nœud papillon. Ainsi, le smoking s’est répandu dans les soirées habillées mais toujours en compagnie de ce petit accessoire si particulier.

Choisir le bon nœud papillon

Aujourd’hui, porter un nœud papillon au quotidien signifie que l’on est excentrique ou que l’on cherche à se distinguer. Pour éviter de ressembler à un clown ou à garçon de café et pour au contraire faire ressortir son côté gentleman, voici ce qu’il faut savoir sur le nœud papillon.

Tout d’abord le ruban doit mesurer entre 80 et 90 centimètres. Il en existe ensuite plusieurs types : le battoir comportant un nœud aux extrémités plates ou le papillon disposant d’extrémités en pointes.  Sa taille peut également varier : slim, standard ou grand selon votre morphologie. Encore une fois, tout est une question de proportion !

Lorsque vous choisissez un nœud papillon, il faut que vous vous attardiez sur trois points. Premièrement, la largeur du nœud doit être la même que l’écart entre les deux extrémités de vos yeux. Si votre nœud est trop large, vous aurez automatiquement l’air ridicule. Ensuite, il faut que vous soyez attentif à la qualité du tissu. Un nœud papillon de qualité sera, de suite, plus élégant. Choisissez donc son tissu en fonction de sa composition et jouez sur les matières en fonction des autres pièces de votre tenue. Enfin, le nœud de votre accessoire ne doit pas être parfait ! Au contraire, il est d’autant plus chic de réaliser un nœud irrégulier et légèrement bancal. Concernant les types de nœud, il n’y a aucune règle à suivre : ce n’est qu’une question de goût.

Dernier détail : la catégorie de nœud papillon. Ceux à nouer sont évidemment les plus élégants mais aussi les plus difficiles à manier. Vous pouvez aussi vous orientez vers des nœuds pré-noués à agrafes pour plus de praticité. Toutefois, les nœuds réalisés industriellement dotés d’un élastique sont à bannir !

Comment réaliser votre nœud ?

Porter le nœud papillon

Pour commencer

Le nœud papillon a un aspect moins business que la cravate. S’il parait plus formel, il est pourtant plus pratique. Plus court que la cravate, il ne gêne pas. C’est notamment pour cela que les médecins ou les architectes, qui ont souvent besoin de se pencher, l’avaient largement adoptés. Aussi, son nœud est plus facilement réalisable.

Concernant son coloris, si vous n’êtes pas habitués aux nœuds papillon, nous vous conseillons de partir sur un modèle uni. Un nœud papillon bleu, marron ou gris sera facile à assortir. Les plus audacieux se dirigeront plutôt vers les imprimés. En effet, un nœud papillon à motifs peut véritablement changer le ton d’une tenue. Pensez au nœud papillon à pois de Churchill ! Un nœud papillon noir, surtout s’il est en soie, apportera plus de formalisme à votre silhouette.

Cependant, il est nécessaire de préciser que le nœud papillon ne s’accorde pas avec tout. Par exemple, il doit absolument être porté avec une chemise. N’imaginez même pas le porter avec un t-shirt ou un simple pull. Le col de celle-ci peut varier : vous pouvez porter le nœud papillon avec un col cassé, un col classique, un petit col voire même avec un col club.

Dans tous les cas, comme pour la cravate, votre nœud papillon doit être d’une couleur plus foncée que celle de votre chemise. Le ton sur ton est à proscrire.

Pour aller plus loin

Avec un costume, le nœud papillon sera très distingué. Même avec un costume trois pièces puisque le nœud papillon crée plus d’espace que la cravate : le gilet s’intégrera donc parfaitement au reste de votre tenue. Avec un smoking, votre nœud doit impérativement être de la même matière que le revers de votre veste. Généralement, il est noir satiné : un détail du plus bel effet !

Mais vous pouvez également vous vêtir de pièces plus décontractées. Il sera par exemple très original avec une chemise, un blazer, un jean et des chaussures en cuir. Vous pouvez même essayer de le porter avec des tennis. Si vous souhaitez adopter un style preppy : portez un nœud papillon gris en laine avec une veste en tweed et un pantalon en flanelle gris anthracite.

Attention : si vous choisissez d’intégrer un gilet à votre tenue, il faut que ce soit dans un costume trois pièces. Seul, le gilet vous donnera l’allure d’un garçon de café. Pour les plus originaux : faites des rappels de couleur avec une pochette de costume. Vous pouvez également jouer sur les motifs de votre chemise et de votre nœud papillon. Mais cela n’est réservé qu’aux plus experts d’entre vous !

Un accessoire sert à sublimer une tenue. C’est pour cela qu’à l’Atelier Clotilde Ranno nous proposons divers modèles dont des nœuds papillon. Nous vous invitons à prendre rendez-vous à l’Atelier afin de découvrir nos différents produits. Vous pouvez également prendre contact avec nous par mail ou par téléphone (01 86 95 80 44).

Ces articles pourraient vous intéresser