Contes des mille et une chemises par Clotilde Ranno

Contes des mille et une chemises par Clotilde Ranno

9.11.2023

1er conte : Il était une fois… votre chemise préférée

Printemps/ Eté 2004, lors du lancement de la collection été de votre couturier préféré, vous fîtes l’acquisition d’une chemise exceptionnelle. Cette chemise avait un style très spécial : un col tout à fait innovant, et tellement représentatif de votre créateur ! Une coupe à la fois cintrée et ample, vous laissant de l’aisance pour bouger et respirer, des boutons de nacre, discrets et design, un tissu d’une infinie douceur et en même temps si soyeux et lumineux. Cette chemise est rapidement devenue le must de votre garde-robe : celle qui allait vous accompagner dans tous vos voyages et que vous alliez porter en toutes occasions. Au restaurant à Saint-Tropez ou lors d’un gala à San Francisco. Sur un jean ou avec un costume, voire un smoking. Quelle que soit la tenue, elle vous allait toujours comme un gant… enfin comme une chemise ! Car c’était votre chemise préférée. Votre seul regret ? Ne pas en avoir acheté une deuxième, voire même plusieurs.

Votre chemise préférée :

Les années passaient et, pressing après pressing, voyage après voyage, votre si belle chemise commençait à ternir. Le tissu jaunissait peu à peu. Pourtant de très bonne qualité, le col lui aussi commençait à s’affaisser.

Mais que se passait-il ? Cette chemise si tendance pouvait-elle donc s’user ? Et c’est alors que vous vous rendîtes à l’évidence : les années défilaient, et votre chemise préférée allait doucement sur ses 13 ans. 13 années, quelle belle vie pour une si parfaite chemise ! Mais l’étoffe est une matière vivante et même avec le plus grand soin, elle finit par ternir. Telle une fleur, votre chemise avait flétri, et même fané.

Que de tristesse de voir ce merveilleux vêtement vieillir ainsi. Vous qui l’aviez tant aimé. Alors vous vous mîtes à la recherche d’une nouvelle chemise, aussi splendide que votre chemise Printemps/ Eté 2004. Tokyo, Londres, Naples, Rome, Milan, New York : Vous parcouriez le monde avec une seule idée en tête : la retrouver. Vous vous rendîtes chez les plus grands tailleurs : Savile Row n’avait pour ainsi dire plus aucun secret pour vous. Dans votre quête effrénée, vous alliez également toquer à la porte de tous les dépôts-ventes possibles et imaginables. « Bonjour, je voudrais retrouver ma chemise préférée. Voici une photo. L’auriez-vous vue passer dans vos collections par hasard ? ». Pris d’une si grande tristesse, vous écrivîtes au créateur de votre chemise préférée. Mais ce dernier avait pris sa retraite et était parti vivre sur une île de l’Océan Pacifique.

Une quête effrénée de tailleurs en dépôts-vente de luxe :

Tour du monde à la recherche de votre chemise préférée :

Serait-elle dans les environs ?

Ou peut-être par là ?

Vous étiez donc au bord du désespoir lorsque, de passage à Paris, vous fîtes la rencontre d’une jeune créatrice, passionnée de chemises sur mesure : Clotilde Ranno. « Bonjour Monsieur, pourquoi avez-vous l’air si triste ? » vous demanda-t-elle. « Je suis à la recherche de ma chemise préférée. Mais elle est flétrie. J’aimerais retrouver la même mais personne ne l’a plus jamais revue. Tenez, voici sa relique. Pourriez-vous au moins essayer de la réparer ? » La jeune femme vous répondit : « Monsieur, je peux même faire mieux. Mon atelier peut vous refaire votre chemise préférée à l’identique, rien que pour vous. Nous avons certainement un tissu équivalent à vous proposer. Et pour la taille et la coupe, on peut même la refaire à vos mesures et à votre morphologie si besoin. » Votre coeur s’emplit immédiatement de joie : « Quelle merveilleuse idée ! Je suis enfin sauvé. Et cette fois-ci, je vais m’en faire faire une dans chacune de mes couleurs favorites. »

Et vous vécûtes heureux et eûtes beaucoup de chemises préférées.

– Fin de l’histoire –

Textes et aquarelles créés par Clotilde Ranno.

Prenez RDV à l'Atelier Clotilde Ranno si vous souhaitez retrouver votre chemise préférée

Ces articles pourraient vous intéresser