Chemise indémodable, une époque, un style, une histoire

Chemise indémodable, une époque, un style, une histoire

9.11.2023

La chemise indémodable est aujourd’hui un incontournable du vestiaire masculin. En été comme en hiver, à imprimés fleuris ou classiques, à manche courte ou longues, sur mesure ou dans le prêt-à-porter, il existe des milliers de déclinaisons de ce vêtement devenu un véritable classique. Mais étonnez-vous, la chemise telle qu’on la connait aujourd’hui est loin de ressembler à celle de nos ancêtres. Laissez-nous vous narrer l’histoire de cet incontournable.

De droite à gauche : col inversé, col italien, col cutaway | Clotilde Ranno

La chemise de nos ancêtres : la chemise de nuit.

La chemise existait bien avant le Moyen-Age. Toutefois, son style était bien différent et bien moins élégant de celui que l’on connaît aujourd’hui. En effet, la chemise était considérée comme un vêtement de nuit ou comme sous-vêtement. Elle n’avait alors ni col, ni poignet et était confectionnée à partir de lin ou de soie.

Ce n’est qu’au XVIIIème siècle que la chemise passe du statut de vêtement de nuit à celui de vêtement de jour. Le col s’agrandit et est agrémenté de dentelle, broderie et autre attirail comme un signe de distinction sociale.

Chemise indémodable : l’avènement des tailleurs

De manière générale, on parle de sur mesure avant que la production en série ne fasse son apparition au XXème. Ainsi au XVIIIème siècle, on voit apparaître des tailleurs se pliant aux exigences de clients prestigieux. Ils sont issus majoritairement de l’aristocratie et, à partir du XIXème, de la petite et grande bourgeoisie. Les plus pauvres font alors confectionner leurs chemises par leurs femmes. Savile Row à Londres, berceau du sur mesure, fait son apparition à cette époque. Venez découvrir l’histoire de cette rue devenue un symbole à travers notre article. La chemise intègre un design très simple : souvent large et sans boutons. Les chemises blanches étaient un signe de richesse.

Ce n’est qu’à partir de la moitié du XIXème que les tailleurs révolutionnent la chemise. Ils proposent alors un modèle suivant les lignes du corps, le col n’est plus fixe et les couleurs remplacent le blanc.

L’apogée de la chemise moderne

On entend par « chemise moderne » celle avec une gorge apparente (enfilade des boutons sur le devant). Bien que le modèle apparaisse en 1871 sous la marque David, Brown & Co, ce n’est qu’après la deuxième guerre mondiale qu’elle devient un classique et que le col fixe en fait une chemise indémodable.

Aujourd’hui portée majoritairement à manches longues, les chemises manches courtes font leur apparition dans les années 1950/ 1960  et connaissent un véritable succès. De même, dans les années 1960, la veste de costume, qui accompagnait traditionnellement la chemise disparaît progressivement, et la poche de chemise fait son apparition.

Chemise moderne Turgot | Clotilde Ranno

Chemise indémodable : le retour du sur mesure

Après la production en série symbole des années 1960/ 1970, le désir de personnalisation, de perfection et d’artisanat se fait plus fort auprès de la gente masculine. Ainsi, on voit apparaitre une explosion de petits créateurs originaux proposant toutes sortes de pièces en sur mesure (costume, chemise, chaussures, parfums ou encore chapeaux…)

C’est le cas de l’Atelier Clotilde Ranno qui confectionne des chemises sur mesure pour homme et femme au cœur du Triangle d’Or à Paris. Mettant toute son expertise au service du client, l’Atelier Clotilde Ranno vous propose une multitude de choix de tissus, d’imprimés, de modèles. Ainsi, vous trouverez la chemise à votre goût et à votre taille.

Ces articles pourraient vous intéresser